Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • English

Le projet VITAE, lauréat de l’Appel à projets ANR « PPR-Cultiver et Protéger Autrement »

aA - +Imprimer la page

Le projet VITAE, lauréat de l’Appel à projets ANR « PPR-Cultiver et Protéger Autrement »

Le projet VITAE est lauréat de l’Appel à projets ANR « PPR-Cultiver et Protéger Autrement » :
VITAE, projet de recherche intitulé  » Cultiver la vigne sans pesticides : vers des socio-écosystèmes viticoles agroécologiques », va réunir une communauté de chercheurs issus de 12 laboratoires de INRAE, de l’Université de Bordeaux, de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté et de Montpellier SupAgro. VITAE aborde des fronts de recherche pour le développement de méthodes innovantes de contrôle des maladies, tout en questionnant l’ampleur des changements sociaux nécessaires pour favoriser cette rupture agroécologique. Un travail de prospective sera réalisé avec les professionnels pour générer des scénarios de sortie des pesticides à l’échelle des filières et des territoires. 
Ce projet est coordonné par F. Delmotte (INRAE Bordeaux) et H. Hannin (Montpellier SupAgro) et implique localement l’équipe « Immunité de la vigne » de Marielle Adrian (Pôle IPM, UMR Agroécologie). 
kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:2:"kc";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:
[kc_row use_container="yes" _id="2200614"][kc_column width="100%" _id="2090074"][kc_column_text _id="1429508"]
Le projet VITAE est lauréat de l’Appel à projets ANR "PPR-Cultiver et Protéger Autrement" :
VITAE, projet de recherche intitulé " Cultiver la vigne sans pesticides : vers des socio-écosystèmes viticoles agroécologiques", va réunir une communauté de chercheurs issus de 12 laboratoires de INRAE, de l’Université de Bordeaux, de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté et de Montpellier SupAgro. VITAE aborde des fronts de recherche pour le développement de méthodes innovantes de contrôle des maladies, tout en questionnant l’ampleur des changements sociaux nécessaires pour favoriser cette rupture agroécologique. Un travail de prospective sera réalisé avec les professionnels pour générer des scénarios de sortie des pesticides à l’échelle des filières et des territoires. 
Ce projet est coordonné par F. Delmotte (INRAE Bordeaux) et H. Hannin (Montpellier SupAgro) et implique localement l'équipe "Immunité de la vigne" de Marielle Adrian (Pôle IPM, UMR Agroécologie). 
[/kc_column_text][/kc_column][/kc_row]
extrait:
lien_externe:

L’actualité de la recherche

    Log In

    Create an account